Nos voiles.
Nous tenons à rappeler que, toutes nos voiles et autres productions marquées LEM sont étudiées par nos soins et intégralement fabriquées en France dans nos ateliers du Morbihan. 
Grâce à notre technologie avancée nos prix sont sans aucun doute les plus bas du marché ! 
Si bas que nos concurrents, à court d’arguments face à cette technologie, tentent en occultant cette dernière, de justifier la différence de prix en affirmant que nous ferions fabriquer en Chine ! 
Si tel était le cas nous ne serions pas à même de vous proposer le choix le plus large de tissu et d’accessoires. 
Nos voiles ne sont, ni sous-traitées ni importées ! 
Nous veillons à ce que la qualité soit irréprochable. Le parfait n’existant pas, nous garantissons nos voiles deux ans contre tous défauts de fabrication qui aurait pu nous échapper

L'étude.
L'étude de nos, Focs, Génois, Grand-voile, Spi symétrique ou asymétrique est réalisée par notre naître voilier assisté de deux logiciels spécialisés, voiles plates (Focs et grand-voiles) ou voiles creuses (Spi), et d'un logiciel de calcul de structure. 
Selon la coupe et les caractéristiques du tissu choisis, un fichier de découpe des différents panneaux constituant la voile de même que les éléments composants les renforts, est ainsi obtenu. Ce dernier est transmit à un traceur coupeur laser, qui permet d'obtenir une coupe précise au millimètre. Il ne reste plus qu'à assembler la voile.
 
Le choix du tissu. 
La Voilerie-Lem est indépendante, elle n'est liée à aucun fabriquant de tissu. C'est pourquoi, elle peut choisir les tissus pour fabriquer ces voiles en prenant les meilleurs de ce que chacun, des grands fabricants, sait le mieux faire, (Contender Sailcloth, Bainbridge, Dimension Polyant, Challenge Sailcloth). 
Dans tous les cas la Voilerie-Lem vous préconisera des tissus dont les qualités permettront de limiter le nombre de couture. En effet notre métier consiste à concevoir et à réaliser des voiles les plus performantes et les plus fiables possibles. Cette limitation du nombre de couture est un gage de fiabilité pour la voile.  
Ce sont en fait les coutures, qui bien avant le tissu : 
- Vont faire que la voile se déformera. Car même en doublant ou triplant les coutures, celles ci n'auront jamais la stabilité du tissu lui même, aussi un glissement du tissu entre chaque laize, aussi minime soit-il, est inévitable. (Souvenons-nous qu’un allongement de 1/1000 sur une hauteur de 10 m occasionne une flèche de 20 cm) 
- Subiront l'agression des UV. Le tissu de voile est lui-même traité et grâce à la construction même du tissu, les fibres enchevêtrées les une dans les autres, se protègent mutuellement. Ainsi une faible surface de la fibre est agressée alors que le fil présentant aux UV la plus grande partie de sa surface, sera très vite dégradé. 
- Subiront directement les méfaits de l’abrasion due au "raguage" 
C'est pourquoi nous réserverons les coupes radiales aux voiles creuses (spi et éventuellement gennaker).
 
Assemblage de nos voiles. 
L'assemblage, le point essentiel de la qualité de forme des voiles ! 
Notre système est en train de bouleverser le milieu de la voilerie dans le monde. Seul ce système permet d’assembler une voile en respectant parfaitement la forme prédite par le logiciel ! 
Nos voiles sont d'abord assemblées automatiquement dans nos ateliers par collage. Cette méthode permettrait de supprimer les coutures mais les clients ne sont pas encore prêts à recevoir sur leur bateau de croisière des voiles assemblées par simple collage, C'est pourquoi en plus de ce premier assemblage nous cousons encore nos voiles par deux coutures "zigzag piqué trois points" également appelé "zigzag six temps" !
 
Les renforts.  
Les renforts sont ensuite positionnés, par collage partiel, puis cousu en point zigzag 2 points. 
Les Goussets de lattes 
Les goussets de lattes sont positionnés et cousus en point zigzag 2 temps
 
Finitions. 
La voile est ensuite bordée avec de la bande droit file convenant au tissu de la voile. 
C'est à cette étape que l'on placera les nerfs de chute et de jupe. 
La voile est maintenant prête à recevoir ses sangles ou œillets d'amure de drisse et d'écoute son accastillage ainsi que toutes les petites finitions manuelles qui vont avec.